asian secretary porno

Salut, je suis Selma. Je suis une femme excitĂ©e de 41 ans avec un corps dodu, de gros seins, un gros cul et qui aime beaucoup le sexe. Donc, vous voyez, je suis une femme au foyer pleine d’entrain. Je suis mariĂ© maintenant. Mon mari est aussi un baiseur trĂšs excitĂ©. Nous avons un mariage heureux avec lui. Chers amis, pour une raison que je ne peux Ă©crire ici, j’ai passĂ© 9 ans en prison (comme vous pouvez le comprendre, je ne veux pas donner le lieu et le nom de la prison oĂč j’ai Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ©!). Pour ĂȘtre honnĂȘte, quand je suis allĂ© en prison, j’ai rĂ©flĂ©chi Ă  la façon dont je pourrais survivre toutes ces annĂ©es sans sexe, sans bites et sans hommes. Mais ensuite j’ai vu que dans notre service des femmes, il n’y a pas de limites au sexe et Ă  la baise. J’ai eu une vie sexuelle beaucoup plus colorĂ©e en prison que ma vie au village. Avant que j’aille en prison, seul le gars qui deviendrait mon premier mari me baisait au village. Sa queue n’Ă©tait pas assez grosse pour me nourrir non plus. Mais une fois Ă  l’intĂ©rieur, je baisais confortablement nos gardes masculins. Bien sĂ»r, toutes les femmes et filles condamnĂ©es n’Ă©taient pas comme ça. J’Ă©tais l’une de celles qui entretenaient de bonnes relations avec l’administration, s’entendaient dĂ©cemment avec tout le monde dans la paroisse et faisaient des femmes comme elles. Comme il y a beaucoup de gardiens masculins dans la prison oĂč j’ai sĂ©journĂ©, nous aimions les bites des bites pour nous baiser. Nous avions aussi des relations sexuelles occasionnelles avec les femmes de la salle. D’ailleurs, toutes les femmes, moi y compris, en avaient une bouteille. Les jours de baignade, chacun emportait son biberon et son concombre avec lui. Nous nous sommes lavĂ©s dans la salle de bain, nous nous sommes rasĂ©s les chattes, nous nous sommes poussĂ©s des bouteilles et des concombres. Certaines femmes, filles, en guise de punition, ne baiseraient pas avec des gardes masculins. Ils se poussaient aussi des bouteilles Ă  eux-mĂȘmes faute de bite. Nous utilisions gĂ©nĂ©ralement une bouteille de coca en verre. Une fois, une fille novice allongĂ©e sur la couchette Ă  cĂŽtĂ© de moi a poussĂ© un concombre dans son cul au lit la nuit par luxure. Et quand le concombre est devenu un peu petit, il est entrĂ© dans son cul et n’est plus jamais ressorti. La fille avait aussi peur, m’a rĂ©veillĂ© la nuit, a dit: “Ma soeur, je vais te dire quelque chose…”et a expliquĂ© la situation, et j’ai eu mal au ventre Ă  force de rire. Et puis il l’a emmenĂ©e aux toilettes, l’a aidĂ©e Ă  retirer le concombre de son cul, puis je lui ai conseillĂ©: “Ma fille, Ă©coute, achĂšte-toi un coca demain, bois avec plaisir, garde la bouteille. Tant que tu resteras ici, cette bouteille sera ton homme le plus fidĂšle, enculĂ©, mari! Est-ce que ça va?”parce que. La fille a dit: “Mmm, d’accord, soeur!”il a fait ce que j’ai dit le lendemain. Nous avons eu une vie sexuelle trĂšs colorĂ©e en prison. Nous avions l’habitude de jouer Ă  diffĂ©rents jeux sexuels avec les amis de la paroisse. Par exemple, une fois, nous avons collectĂ© de l’argent entre nous et nous avons demandĂ© d’apporter un vibromasseur Ă  la taille de l’extĂ©rieur. Nous nous rĂ©unissions entre nous, jouions au jeu du mariage, associions mari et femme, ” Fille Halima, tu deviens le mari de Selma. DĂ©c. Fatma, tu seras le mari de Meltem…”etc. etc. Ensuite, nous nous dĂ©corerions, des mariages spĂ©ciaux seraient cĂ©lĂ©brĂ©s, puis il serait temps pour la nuit de noces. Il rĂ©servait l’une des couchettes pour le mariage, et nous nous tenions en face de lui et regardions l’un de nous crĂ©piter et baiser l’autre. Lors de ces orgies sexuelles, notre limite ne serait pas taboue. Parfois je serais un putain d’homme, parfois je serais un putain d’avrad. Chacun aurait son propre fantasme. Certaines femmes qui avaient Ă©tĂ© sans homme pendant des annĂ©es exprimaient facilement leurs sentiments intĂ©rieurs “ ” Ohh Selma, allez, baise cette fille d’accord!”l’un d’eux disait, et l’autre disait “” Je vais baiser, je vais baiser la chatte de cette fille!”il dirait. Je n’oublierai jamais, selon nous, nous avions une sƓur aĂźnĂ©e Aylin, qui Ă©tait calme, calme, semblait honnĂȘte, habillĂ©e avec dĂ©sinvolture. Une fois, nous l’avons Ă  peine persuadĂ©e de se joindre Ă  nous dans cette orgie sexuelle, et nous avons choisi quelqu’un entre nous et lui avons fait DĂ©c. SƓur Aylin a d’abord timidement commencĂ© Ă  faire l’amour et s’est rapidement Ă©vanouie en se faisant baiser en crĂ©pitant et en disant: “Ohhhh! Allez, mec, baise ta tante dans le cul!”ne dira-t-il pas! Nous avons tous Ă©tĂ© surpris et avons ri. Plus tard, nous avons dĂ©couvert que cette mazbut Aylin notre sƓur est devenue veuve Ă  son jeune Ăąge et lui a donnĂ© sa belle-fille plusieurs fois par dĂ©pit lorsqu’elle est entrĂ©e dans l’adolescence. Que devrait-elle faire de sa belle-fille, il y a un cul de chatte prĂȘt Ă  ĂȘtre baisĂ©, Aylin a baisĂ© notre soeur plusieurs fois. AprĂšs ce jour-lĂ , les filles de la paroisse ont dit Ă  sƓur Aylin: “SƓur Aylin, dites-moi, Ă©tait-ce l’aĂźnĂ©e de votre mari ou celle de votre belle-mĂšre?”ils n’arrĂȘtaient pas de traĂźner. La sƓur aĂźnĂ©e, la dirigeante de notre paroisse, Ă©tait une femme nommĂ©e Derya, qui approchait la cinquantaine, avait un tatouage partout, de gros seins, un gros cul, travaillait dans un bordel depuis des annĂ©es. Il y avait des filles que cette sƓur Derya avait l’habitude de travailler comme chiennes Ă  l’extĂ©rieur. Il a Ă©galement choisi des femmes pour baiser de la salle aux gardes. GrĂące Ă  lui, il m’aimait beaucoup, chaque fois que je voulais une bite vivante, il me trouvait un gardien masculin et me baisait. On lui a posĂ© des questions sur tout dans la salle. Tout le monde avait une rĂ©partition des tĂąches. Celui qui Ă©tait indisciplinĂ© et dĂ©sobĂ©issait, sƓur Derya donnerait la punition. Habituellement, les filles nouvellement arrivĂ©es qui ne connaissaient pas l’ordre de prison, les femmes Ă©taient punies. Les punitions donnĂ©es par sƓur Derya Ă©taient toujours sexuellement explicites, liĂ©es au sexe. Quel mensonge je dirais, je serais prĂ©sent lors de la mise en Ɠuvre de ces punitions, je contribuerais Ă  sƓur Derya Ă  ma maniĂšre, j’en profiterais.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

pornos frei porno deutsches porno iphone porno kamera porno student porno blonde porno creampie porno massage porno sleeping porno mom porno sister porno

© 2023 Bei handelt es sich um einen kostenlosen Hostingservice fĂŒr Pornofilme. Du kannst dir ein verifiziertes Benutzerkonto erstellen, um auf unsere Website Pornofilme in verschiedenen Formaten hochzuladen. Jedes Pornofilm, das du hochlĂ€dst, wird in maximal 5 Arbeitstagen bearbeitet. Du kannst außerdem unseren Einbettungscode verwenden, um unsere Pornofilme auf anderen Websites zu teilen.

Auf wirst du außerdem exklusive Pornoproduktionen finden, die von uns selbst gedreht wurden. Durchstöbere all unsere Sexkategorien und entscheide dich fĂŒr deinen Favoriten: Amateur-Pornovideos, Analsex, Große Ärsche, Freundinnen, Blondinen, BrĂŒnetten, etc.

In den entsprechenden Rubriken auf unserer Website sind außerdem auch Pornofilme zum Thema Gays und Shemales zu finden. Das Anschauen der Pornofilme ist vollkommen gratis!
offre un servizio gratuito di hosting per video porno. Puoi creare il tuo account utente verificato per caricare video porno sul nostro sito in diversi formati. Ogni video che caricherai verrĂ  gestito entro 5 giorni lavorativi. Puoi anche usare il nostro codice embed per condividere i video su altri siti.

Su troverai anche produzioni porno esclusive girate da noi. Naviga liberamente fra le sezioni categorizzate di sesso e scegli la tua preferita: amatoriale, anal, culone, fidanzate, bionde, more, ecc
 Potrai anche trovare porno gay e video porno trans nelle rispettive sezioni del nostro sito. Tutti i video porno sono visibili gratuitamente!